24ème édition de la Semaine de la langue française et de la Francophonie : un franc succès en Mauritanie !

JPEG

Cette édition a vu une nouvelle fois un foisonnement d’activités en Mauritanie. C’est un moment fort où tous ceux pour qui la langue française et la francophonie ont un sens la célèbrent de différentes façons. Si l’opérateur principal, l’Association mauritanienne pour la francophonie a été le phare de cette semaine, comme l’année précédente, différents opérateurs ont organisé de nombreux événements non seulement à Nouakchott mais aussi dans plusieurs villes de l’intérieur du pays, sept cette année, pas seulement celles où des Alliances françaises existent, mais aussi d’autres villes qui célèbrent officiellement pour la première fois cette semaine.

JPEG

Des moments forts ont ainsi caractérisé cette semaine :
-  Des expositions à Nouakchott et dans les régions, des dictées, jeux, concours et tournois autour des 10 mots ou de la langue française, des rencontres et ateliers divers, des spectacles, du théâtre et des contes ou un concert. Des conférences et tables rondes ont aussi intéressé de nombreux spectateurs.

-  l’Institut français Mauritanie a reçu de nombreuses associations ou écoles.

JPEG

-  Les écoles se sont distinguées par des activités originales où les élèves ont été des acteurs impliqués comme l’école des Sablettes ou la Rochelle, le lycée français Théodore ou l’école des Cadres, les Méharées, le lycée du Sahel, le Petit Centre ou les Etoiles de Nouakchott.

-  L’écriture était le thème central cette année et ses amateurs ont pu participer à de nombreuses dictées, les classiques de la Semaine de la langue française et de la Francophonie comme à l’IFM, dans les Alliances françaises dans les centres culturels comme l’espace Ciré Camara, à Nouakchott ou à l’intérieur du pays. Différents concours ont fait honneur à l’écriture.

-  L’Ecole normale supérieure a été l’institution officielle avec la Commission nationale pour l’enseignement, la culture et la communication à célébrer la journée internationale de la Francophonie le 20 mars par une table-ronde, sur le rapprochement des cultures, à laquelle l’ambassadeur de France était invité.

JPEG

L’ambassade de France, représentée par Son Excellence M. Robert MOULIE, a accompagné l’Association mauritanienne pour la francophonie comme tous les ans depuis au moins 10 ans, pour coordonner les activités, les faire connaître et les mettre en valeur.

JPEG

A travers le Service de coopération et d’action culturelle, la communication a été assurée par une brochure ou d’autres supports, le numérique arrivant en bonne place. Elle a rendu hommage à l’écriture par un concours de nouvelles francophones dans plusieurs lycées, avec l’université de Nouakchott ou certaines Alliances françaises qui a vu émerger des talents certains et a même contribué à la publication des meilleures d’entre elles grâce à un appui à l’Association des écrivains mauritaniens d’expression française. Près de 200 écrivains en herbe y ont participé. Elle a également cherché à rapprocher et rassembler certains établissements scolaires par une chorale francophone mais aussi multilingue de plus de 100 élèves de cinq établissements scolaires qui ont vu des élèves de CM2 et 6ème entonner en chœur des chants célébrant les valeurs de l’humanité, de la générosité, de l’innocence de l’enfance ou du partage.

Comme tous les ans depuis plusieurs années, le prix Hamidoune a été remis en mathématiques et en informatique à des lauréats de l’Institut préparatoire aux grandes écoles

La BD a été à l’honneur.

JPEG

Des idées plus originales comme un Petit-déjeuner partagé ont favorisé convivialité et partage : plats mauritaniens à base de viande et de légume, petit-déjeuner à la française avec croissants, pains au chocolat et jus d’orange.

JPEG

Le clou de cette semaine demeure les cérémonies d’ouverture et de clôture organisées par l’AMF avec le soutien de nombreux partenaires publics et privés, y compris l’ambassade de France. L’ambassadeur est président d’honneur, à côté d’invités d’honneur comme la présidente de l’Association internationale des femmes francophones, Madame Aïssata KANE, première femme ministre en Mauritanie ou l’invité d’honneur de cette année Monsieur Mamadou Alassane BA, intellectuel, homme de culture et d’action, excellent francophone et homme politique. En Mauritanie, la Semaine de la langue française et de la Francophonie ne serait pas celle qu’elle est sans la présence active et essentielle de M. Ahmed HAMZA, homme politique et président du Conseil d’administration de l’Alliance française de Nouakchott.

JPEG

JPEG

Dernière modification : 29/03/2019

Haut de page