5ème séminaire sur la rénovation des cycles de formation d’ingénieurs mauritaniens 9 au 13 décembre 2019

JPEG
Lundi 9 décembre s’est ouvert à l’hôtel Nouakchott le 5ème séminaire de rénovation des cycles d’ingénieurs mauritaniens en présence du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et des technologies de l’information et de la communication (MESRSTIC), monsieur Sidi Ould SALEM, de l’ambassadeur de France, monsieur Robert MOULIE, de l’ambassadeur du Maroc monsieur Hamid CHABAR et de l’ambassadeur de Tunisie, monsieur Abdel Khader SAHLI

Cette cinquième édition marque le bilan de l’année universitaire 2018-2019 pour l’Ecole Supérieure Polytechnique (ESP) en relation avec les établissements partenaires en France, au Maroc et en Tunisie. Dans le cadre de la procédure d’accréditation en cours de l’Ecole supérieure polytechnique et soutenu par le projet de partenariat avec l’INSA de Lyon (FSPI ADESFA), les modèles de gouvernance des écoles de ces pays ont été présentés, pouvant servir d’exemple au modèle qui sera développé en Mauritanie. En effet, L’ESP se développe et accueille toujours plus d’étudiants. L’an prochain cet établissement pense ouvrir un nouvel institut des métiers de l’énergie pour répondre à la demande croissante des opérateurs du secteur. La tenue de ce séminaire a également été l’occasion de signer l’accord de double diplôme entre l’ESP et l’IMT (Mines d’Alès).
Le processus d’accréditation aux normes internationales qui fera émerger l’ESP dans les parcours universitaires internationaux est engagé. L’avis de la commission technique est favorable.

Par ailleurs, suite à la demande effectuée auprès de l’Office National de la Statistique mauritanien et grâce au financement de la Banque Mondiale, l’ESP a ouvert un institut supérieur des métiers de la statistique qui accueille sa première promotion.

L’ambassade de France poursuit son soutien actif à cet établissement dans le cadre de sa coopération universitaire.

Discours du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et des technologies de l’information et de la communication (MESRSTIC), monsieur Sidi Ould SALEM

" Monsieur le Commandant de l’ESP
Messieurs les ambassadeurs de France, de Tunisie et du Maroc
Chers membres du Conseil de Perfectionnement de l’ESP
Honorables invités du séminaire
Mesdames et Messieurs

C’est avec un réel plaisir, et une vive conscience de l’importance de l’excellence dans l’enseignement supérieur, que je participe au 5ième Séminaire sur la Rénovation des Cycles de Formation d’Ingénieurs Mauritaniens.
L’ouverture de cette cinquième édition, est l’occasion de mesurer le chemin que nous avons parcouru depuis notre première rencontre en mars 2016 qui a abouti quelques mois plus tard au groupement des 3 écoles d’ingénieur et à la création de l’Institut Supérieur des Métiers du Bâtiment, travaux publics et de l’Urbanisme (ISM-BTPU)
Cette même année, nous avons organisé en décembre notre deuxième séminaire. Il a été très riche en échanges, les membres du conseil de perfectionnement ont partagé leurs expériences et leurs bonnes pratiques les thèmes suivants :
-  la professionnalisation des curricula,
-  l’évaluation des connaissances et des compétences,
-  les stages, projets tutorés, projet de fin d’étude, …
-  les enseignants, l’équipe pédagogique,
-  Les partenariats avec les industriels.
Ces échanges ont permis de valider les programmes pédagogiques des 6 départements du cycle ingénieur de l’ESP et des chefs de départements ont été recrutés en partenariat avec l’Agence Tunisienne de Coopération Technique.
Le troisième séminaire, tenu en décembre 2017, a permis de faire un bilan de la rentrée de la première promotion sur les nouveaux programmes. Nous avons également abordé des questions relatives à la pédagogie telles que :
-  Comment améliorer l’insertion professionnelle des jeunes diplômés tout en contribuant au développement d’une économie de production de biens et de services ;
-  Comment favoriser l’acquisition des compétences de savoir être telles que : l’autonomie, l’esprit d’entreprise et le travail en équipe, l’ouverture à l’interculturel ;
-  Comment créer les conditions d’un partenariat gagnant/gagnant avec les partenaires industriels ;
-  Comment faire adhérer les enseignants au projet de l’école et mettre en place un système qui mesure la qualité du service rendu aux étudiant.
Fort de deux années de fonctionnement, et à l’instar des grandes écoles d’ingénieurs de France et du continent nous ambitionnons une labélisation pour les cycles d’ingénieur de l’ESP. C’est dans cette perspective que nous organisons le quatrième séminaire, tenu en décembre 2018, consacré à l’accréditation française par la CTI, comme une étape importante vers l’accréditation européenne.
De très belles réalisations se sont produites depuis ce dernier séminaire, dont la plus récente est l’avis favorable que l’ESP a reçu le mois dernier suite à la soumission de son dossier de recevabilité à la CTI. Cette belle réussit du cycle ingénieur de l’ESP avait été précédée l’été dernier par une brillante réussite du cycle préparatoire avec une admission de 8 élèves à l’X.
Nous avons également été retenu dans le cadre de l’appel à projet ADESFA du Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères Françaises. Durant deux ans l’INSA de Lyon va accompagner l’ESP dans sa démarche d’accréditation.
L’ambition de l’ESP pour une accréditation française en 2021 et une accréditation européenne en 2023 lui impose de s’inscrire dans une démarche exigeante d’amélioration continue. C’est dans cette perspective que s’ouvre le 5ième séminaire en prolongement naturel de celui de l’année dernière. Nous allons travailler sur le premier chapitre du référentiel d’accréditation de la CTI qui concerne la gouvernance des écoles d’ingénieurs. Nous allons étudier les modèles de gouvernance de nos partenaires et formuler ensemble des recommandations pour réformer et améliorer celui de l’ESP afin de mieux répondre aux exigences des critères d’accréditation de la CTI.
C’est le lieu ici de remercier sincèrement les membres du Conseil de Perfectionnement qui ont contribué et qui contribuent toujours à la bonne réussite du processus d’amélioration continue de l’ESP. C’est également le lieu de remercier la Coopération Française, la Coopération Tunisienne et la Coopération Marocaine pour leur précieux accompagnement de ce beau projet.
Evidemment, toutes ces réussites ne pouvaient se faire sans l’engagement et la compétence du personnel de l’ESP que je félicite et que j’encourage à rester dans la persévérance pour réaliser les objectifs de leur établissement qui se veut un pôle d’excellence dans l’enseignement supérieur.
En fin, en vous souhaitant plein de succès, je déclare ouverts les travaux de ce 5ième Séminaire sur la Rénovation des Cycles de Formation d’Ingénieurs Mauritaniens.

Je vous remercie."

Dernière modification : 17/12/2019

Haut de page