Cap Insertion, un dispositif de proximité d’aide à l’insertion des jeunes

A Nouakchott, l’antenne Cap Insertion de Dar Naïm a fait aux parlementaires français, un accueil chaleureux. Cette visite du groupe d’amitié France - Mauritanie a aussi été l’occasion pour l’AFD, de rappeler aux parlementaires son engagement dans le développement humain en Mauritanie, en particulier dans les secteurs de l’éducation, la formation professionnelle et l’insertion ainsi que la santé maternelle et infantile à travers l’appui au dispositif du Forfait Obstétrical.

Le groupe d’amitié France – Mauritanie a rencontré le Directeur de la Promotion de la Micro Finance et de l’Insertion Professionnelle (DPMIP), du Ministère de l’Emploi, de la Formation Professionnelle et des Technologies de l’Information et de la Communication, Monsieur Hamady Ould El Bekaye, qui a présenté le dispositif Cap Insertion. Né en 2009 à l’initiative de l’ONG française GRET, appuyé par l’AFD à travers un financement FISONG (appui aux ONG), le dispositif Cap Insertion a pour objectif de faciliter l’insertion socioprofessionnelle et l’accès à l’emploi et à des revenus décents de jeunes issus de milieux défavorisés. En 2013, l’AFD, avec un montant de 250 000 euros (C2D III) aide à financer le transfert de compétences qui s’opère entre le GRET et la DPMIP, qui dirige actuellement deux antennes de Cap Insertion dans les quartiers défavorisés d’Arafat et Dar Naim (Nouakchott). Lors de leur visite de l’antenne de Dar Naim, les parlementaires français ont échangé avec des filles bénéficiaires d’une formation en couture, et leur remettre solennellement un kit de couture. La DPMIP soutient l’auto-entreprenariat des filles par la fourniture de ces kits ainsi que par l’octroi de micro crédits, avec un taux de remboursement de plus de 90% !

Dernière modification : 28/09/2016

Haut de page