Contribution au développement durable du pays et à la protection de la biodiversité

L’action de l’ambassade dans ce secteur est très complémentaire de celle de l’AFD qui y consacre d’importants moyens financiers, notamment dans le secteur énergétique.

De manière générale, la France appuie la Mauritanie, en tant qu’État-partie à différentes conventions internationales, pour sa participation active à différents fora et faire entendre la voix des États directement impactés par le changement climatique.

Récemment, la Mauritanie a participé, au plus haut niveau, aux différentes COP, notamment à Paris en décembre 2015 ou en décembre 2017 pour le One Planet Summit.

La France appuie depuis sa création (1976) et son classement au Patrimoine mondial de l’Unesco (1989), le Parc National du Banc d’Arguin (PNBA) avec la présence d’une assistance technique long terme spécifique placée auprès de la Direction du Parc.

De surcroît, la France a participé à la capitalisation du Fonds Fiduciaire « BACoMaB ». Le BACoMaB se présente comme mécanisme multi-bailleurs de financement pérenne qui vient en appui au PNBA et au Parc national du Diawling (PND), limitrophe du Sénégal. A ce jour, la France, via l’AFD et le Fonds Français pour l’Environnement Mondial-FFEM, a contribué à hauteur de 3,7 M€ à ce fond fiduciaire.

Dernière modification : 15/01/2018

Haut de page