Félicitations aux 11 élèves mauritaniens admissibles à Polytechnique Paris

Admissibilité de onze élèves mauritaniens au concours d’entrée à Polytechnique Paris (X). La Mauritanie obtient le plus grand nombre d’admissibles sur la session de printemps.

Pour la seconde année, les épreuves écrites du concours d’entrée à Polytechnique Paris (X) se sont déroulées à Nouakchott dans les locaux de l’École Supérieure Polytechnique. Quarante-quatre élèves des cycles préparatoires de l’Institut Préparatoire au Grandes Écoles d’Ingénieurs (IPGEI) ont composé les 9 et 10 mars. Nous avons appris le 18 mars qu’onze d’entre eux sont admissibles, ils partiront vendredi 22 mars pour passer les oraux à Ben Guerir au Maroc.
Ces résultats confirment la très bonne tenue des cycles préparatoires mauritaniens. En 2018, sept candidats avaient été admissibles, deux d’entre eux avaient été admis à l’X et un à l’École Supérieure de Physique et de Chimie Industrielle.
Le concours organisé par l’X pour les cycles préparatoires français à étrangers est organisé en deux sessions l’une en automne pour la Chine et l’autre au printemps pour quatre centres d’examen (Liban, Cote d’Ivoire, Cameroun, et Mauritanie). Cette année la Mauritanie a obtenu le plus grand nombre d’admissibles à la session de printemps pour sa deuxième participation.
A la session de printemps, 148 candidats ont composé, 38 sont admissibles avec une moyenne de 12,6/20.
Depuis 2015, le service de coopération de l’ambassade de France soutient, avec l’aide d’un conseiller placé auprès du ministre en charge de l’enseignement supérieur, la mise en place du cycle préparatoire de l’École Supérieure Polytechnique (ESP) de Nouakchott.
Cet appui s’est concrétisé, lors de leur création, par l’arrimage des contenus de formation aux programmes français et par l’intégration de l’IPGEI à un réseau de classes préparatoires aux grandes écoles françaises. Depuis 2017, l’appui porte principalement sur l’organisation des épreuves écrites et parfois orales des grandes banques de concours français parmi lesquels : l’X de Paris, le concours commun Mines & Ponts, le concours commun des Instituts nationaux polytechniques et la banque d’épreuves des concours des écoles d’actuariat et statistiques.

Dernière modification : 20/03/2019

Haut de page