Visite de l’ambassadeur de France dans le Hodh El Charghi (28 octobre - 1er novembre 2019)

Robert Moulié, ambassadeur de France en République islamique de Mauritanie, a effectué un déplacement dans la région du Hodh El Chargui du 28 octobre au 1er novembre 2019. Cette première visite de terrain dans l’extrême sud-est de la Mauritanie a été l’occasion d’affirmer l’engagement de la France en faveur des populations de cette zone vulnérable. Fragilisée par le conflit au Mali, cette région constitue une zone d’intervention prioritaire pour l’Alliance Sahel, dont la France est l’un des membres fondateurs.

L’action de la France dans cette région s’inscrit dans l’approche globale « 3D » (Diplomatie, Défense, Développement) de l’Alliance Sahel dans la région. L’ambassadeur de France était ainsi accompagné du Directeur de l’Agence française de développement en Mauritanie, du Conseiller de coopération et d’action culturelle et de l’Attaché de défense de l’ambassade de France en Mauritanie. Cette visite a été l’occasion de renforcer le partenariat entre la France, les autorités mauritaniennes, le G5 Sahel et l’ensemble des membres de l’Alliance Sahel. Durant sa visite, l’ambassadeur a été accueilli très chaleureusement par le Wali du Hodh El Chargui, M. Cheikh Ould Abdallahi Ould Ewah.

La délégation de l’ambassade de France a rendu visite au camp de Mberra, où sont regroupés près de 57 000 réfugiés maliens. La France salue le travail remarquable des Nations unies (notamment du HCR), des autorités mauritaniennes et des ONG au profit des réfugiés. La délégation a constaté les impacts concrets du soutien de la France en rencontrant certains des 80 bénéficiaires du programme « d’activités génératrices de revenus » visant à renforcer l’autonomie des populations réfugiées en termes d’emploi et de revenus, programme mis en œuvre par l’ONG Action contre la Faim.

Concernant l’appui aux populations "hôtes" de la région, en dehors du camp, , l’ambassadeur a visité deux des projets mis en œuvre dans la commune d’Amourj par la même ONG, ACF, avec le soutien de la France, qui auront répondu, de 2018 à 2020, aux besoins alimentaires et nutritionnels de 700 ménages.

Dans le Hodh El Chargui comme ailleurs, l’Agence française de développement (AFD) concentre son action sur l’amélioration de l’accès aux services de base, notamment dans le secteur de l’eau et de l’assainissement. Dans la localité de Katawane, l’ambassadeur a inauguré un réseau d’adduction d’eau potable réalisé dans le cadre du projet « 5 Wilayas », cofinancé par l’AFD et l’Union européenne et mis en œuvre par le ministère mauritanien de l’Hydraulique. Dans un autre village, à El Miteguetmat (commune de Twil), l’ambassadeur a participé à une remise de certificats afin de célébrer la pleine réussite de la démarche d’assainissement total pilotée par la communauté (ATPC).

Dans la continuité de ce projet, S.Exc. Mme Naha Mint Hamdi Ould Mouknass, ministre mauritanienne de l’Hydraulique et de l’Assainissement a lancé, en présence de l’ambassadeur Moulié, de M. Mickaelou Sidibé, représentant du Secrétaire permanent du G5 Sahel et de M. Lionel Yondo, directeur de l’AFD, une deuxième phase de ce projet. Financée par l’AFD, cette deuxième phase se concentrera sur les deux Hodhs. Cette seconde phase fait partie des premiers projets parmi ceux annoncés par M. Jean-Yves Le Drian, ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères en décembre 2018, lors du sommet du G5 Sahel organisé à Nouakchott pour le financement de son Programme d’Investissements Prioritaires (PIP) et du Programme de Développement d’Urgence (PDU). Ce projet vise à améliorer l’accès à l’eau potable et à l’assainissement des populations dans environ 74 localités des deux wilayas, 60 000 personnes bénéficieront d’un accès à l’eau potable et 200 blocs de latrines publiques seront construits dans les écoles et centres de santé, au bénéfice de 170 000 personnes.

Enfin, à l’occasion de cette visite, la France a réaffirmé son fort engagement en matière de sécurité alimentaire.

Sur le volet sécuritaire, la délégation de l’ambassade de France a rendu visite à la Force conjointe du G5 Sahel. La France, qui soutient le Poste de commandement du fuseau ouest de Néma et le bataillon de Nbeiket El Ahouach, à travers des formations et des dotations, se tient prête à apporter son concours à la Force conjointe dans les opérations du fuseau ouest.

L’ambassade de France tient à remercier sincèrement les autorités mauritaniennes, les autorités locales, ainsi que l’ensemble des partenaires qui se sont mobilisés pour apporter tout leur concours à l’organisation de ce déplacement.

Dernière modification : 15/11/2019

Haut de page